Les tourtes : la bonne idée repas

Quels que soient notre âge ou nos goûts, s’il y a bien une chose qui nous met tous d’accord, ce sont les tourtes. Qu’elles soient aux champignons, à la viande ou aux pommes de terre, dès que l’on sent la bonne odeur sortir du four, on n’a qu’une hâte : passer à table. Mais pourquoi on aime tant les tourtes ?

Ça nous facilite la vie

On ne va pas se mentir : si la tourte est aussi plébiscitée, c’est en grande partie parce que c’est un plat pratique. On y met ce que l’on veut et, avec un peu d’assaisonnement, on se retrouve avec un délicieux plat à partager. C’est magique.

Préparer une tourte, c’est aussi l’art d’accommoder le dîner de la veille sous une autre forme. Il vous reste des morceaux de pot-au-feu dans le réfrigérateur et une conserve de champignons dans le placard ? En deux temps, trois mouvements, vous recyclez vos restes dans un repas très facile à préparer. Si vous n’avez jamais le temps de faire des courses ou que vous détestez l’idée de gaspiller de la nourriture, la tourte deviendra très vite votre plat de prédilection.

La recette change au fil de nos envies

Que l’on soit végétarien ou carnivore, qu’il fasse froid ou non, il y aura toujours une tourte qui correspond à nos envies. Il existe des multitudes de tourtes à la viande, mais aussi des tourtes végétariennes aux pommes de terre, aux champignons et même aux légumes primeurs.

Mais celles qui font l’unanimité, ce sont souvent les tourtes aux fromages. En même temps, ça se comprend. Qui peut résister face à une pâte feuilletée croustillante et dorée avec une garniture filante et savoureuse à souhait ? Osez les mariages insolites entre des fruits et du fromage, comme les tourtes individuelles au camembert et aux pommes.

Les tourtes aux poissons sont souvent oubliées, alors qu’elles sont tout aussi bonnes que les autres. Si vous ne savez pas quoi préparer pour le dîner, le saumon en tourte est une valeur sûre. Le plus dur, ce n’est pas de trouver les ingrédients, mais de réussir à choisir entre toutes ces recettes.

On laisse le four cuisiner à notre place

Entre les enfants à doucher, les devoirs à faire et la vaisselle à finir, on ne voit pas la fin de cette journée. Et c’est précisément à ce moment-là que la question fatidique fuse : “on mange quoi ce soir ?”. Ni une ni deux, il suffit de sortir deux pâtes feuilletées du réfrigérateur, de les garnir avec ce que l’on a sous la main puis d’enfourner. Pas besoin de surveiller ou de remuer toutes les 5 minutes : le four gère à notre place et on peut enfin se reposer un peu.

Comptez 30 minutes à 200 degrés avant que le four ne se mette à sonner, signe qu’il est l’heure de passer à table. Pour un repas équilibré, il suffit de servir une part de tourte avec une salade de saison ; on en trouve déjà lavées, prêtes à être servies pour gagner du temps.

Le contenu du site a été actualisé à partir de votre position.